Pleine conscience & lacets

Publié par Petit détail le

De nos jours, il est souvent difficile de trouver des instants pendant lesquels nous pouvons nous concentrer sur le moment présent.

Nous vous proposons d’utiliser les 3-4 minutes durant lesquelles vous changez vos lacets pour les accorder à votre tenue du lendemain pour en faire un moment de méditation en pleine conscience.

L’important est de vous connecter à vos sensations.

La première étape, après avoir choisi votre tenue du lendemain et les lacets coordonnés, est de tranquillement vous installer pour changer vos lacets. Cela peut être dans votre couloir, votre chambre ou votre salon, sur une chaise, un lit ou par terre. L’important est que vous soyez à l’aise. Asseyez-vous bien droit, le haut du crâne comme attiré par le plafond, pour étirer votre colonne vertébrale. Relâchez vos épaules.

Respirez maintenant calmement et prenez conscience de vos sensations : le moelleux du canapé ou du lit, ou à l’inverse, la dureté du sol ou de votre chaise, la température de la pièce, les bruits autour de vous sans toutefois y prêter trop d’attention, les tensions dans votre corps pour essayer de relâcher ces zones.

Prenez la première chaussure. Préparez-vous à enlever le premier lacet en inspirant par le nez. Expirez par le nez à chaque fois que le lacet sort de l’œillet. Vous pouvez utiliser ce moment pour « expulser » des pensées ou souvenirs négatifs de votre esprit, sans toutefois vous y accrocher, en les laissant filer. Suivez le rythme tranquille de votre respiration.

Faites de même avec la seconde chaussure. Prenez votre temps et relâchez vos épaules et les tensions de votre corps.

Maintenant, reprenez la première chaussure et un des lacets du lendemain. Inspirez lorsque le lacet entre dans un œillet et expirez lorsqu’il en sort. Concentrez-vous sur vos sensations. L’air dans vos poumons, la souplesse du cuir de votre chaussure, la légère résistance et le bruit du lacet lors de son passage dans l’œillet.

Faites de même avec la seconde chaussure et le second lacet. Restez concentré sur vos sensations et prenez de grandes inspirations.

Une fois les deux lacets en place. Posez vos chaussures devant vous et prenez une dernière grande inspiration et expirez doucement.

Vos chaussures sont désormais prêtes pour le lendemain et de votre côté, vous avez l’esprit apaisé et pouvez profiter pleinement de votre soirée.

Namaste !

 

Vous pouvez prolonger ces quelques minutes quotidiennes de méditation par une dizaine de minutes hebdomadaires lors du cirage de vos chaussures.

Vous pouvez alors faire de même en vous installant au calme, en respirant tranquillement par le nez et en prenant conscience de toutes les sensations physiques que vous ressentez alors : chaleur du bois de la brosse, fraîcheur du métal de la boîte de cirage, textures du cuir et du cirage, douceur du chiffon.

 


Partager ce message



Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.